[Cinéma] La dernière séance

» Index  » Bouillon de culture
oscar face 14/10/2018 à 11:40

svidrigailov a écrit:

infamousjeep a écrit:

oscar face a écrit:

T'as vu ou revu "Dans ses yeux" ?

Le genre de film qui me touche infiniment, idéal pour saisir un bout de l'Argentine.

Et cette fin...

Tout simplement un chef d'oeuvre et la prestation de Ricardo Darin...

Désolé Oscar, je viens quotidiennement sur le forum, mais je n'avais pas vu ton post. Ce topic mériterait d'être plus souvent en haut de l'affiche (plutôt que celui du PSG, par exemple...  :lol: )
Réponse : non. Mais vu ce que vous en dites (salut Infamous !), je le mets sur ma liste et reviendrai en parler sitôt que je l'aurai vu.

J'ai vu coup sur coup deux merveilles de ce genre qui a la vie dure : le western.

D'abord "Brimstone" de Martin Koolhoven, sorti en 2016, mais que je n'ai vu qu'il y a peu. 148 minutes dont on ne sort pas indemne. C'est un vague remake de "La Nuit du chasseur" de Laughton. Il m'a fait penser au réalisateur mexicain Carlos Reygadas. C'est un cinéma qui prend le temps.

Guy Pearce en pasteur obsédé est incroyable. Dakota Fanning livre une prestation mûre et convaincante.
Le film est divisé en quatre chapitres bibliques : Révélation, Exodus, Genesis et Rétribution, signalés par des écrans noirs.
Attention, le film est assez dur. Le Néerlandais est connu pour sa caméra réaliste et chirurgicale.

Ensuite et contrairement à mes inclinations et mes goûts : une série. Ou plutôt une mini série de 6 épisodes sans possibilité (a priori) de rallonger la sauce à l'infini : Godless, produite par Soderbergh pour Netflix et réalisée par Scott Frank (scénariste notamment de "Minority Report" ou plus récemment de "Logan").
C'est beau, c'est original, c'est bien fait, c'est bien joué...
Une histoire de paternité et d'héritage, de mémoire et de conflits, de rapports à la nature et donc aux hommes...
Excellente BO également.
Je ne sais si Netflix sortira un jour cette série en DVD, mais je l'ai déjà coché en cadeau à offrir.

Tu sais moi le temps, du moment qu'on échange ...

Merci pour le partage de tes coup de coeur, surtout que j'aime le genre.

Presque un remake biblique de la nuit du chasseur ? Alors je vais sauter dessus.

Le film original est assurément dans mon top 10, pour la prestation démentielle de Mitchum, la superbe photographie, la lutte de la haine et de l'amour ...
et un nombre de scènes ou de plans inoubliables ...

" Sans Dieu " mais avec Soderbergh et recommandé par toi, ça doit valoir la coup...

Puisque t'aimes le Western, une copine qui a des gouts similaires, m'a fortement conseillé une autre série" The Son" avec Pierce Brosnan, Texas, sur plusieurs générations, avec A/R entre le présent et le passé. 

Pas vu, mais comme elle ne m'a jamais déçue par ses conseils et qu'elle connait bien mes goûts, c'est elle qui m'avait branché sur cet ovni  qu'a été pour moi, "True detective" S.1

Juste un truc, t'aimes pas les séries ?

Du moment qu'elles sont bien écrites, bien jouées, et bien réalisées. J'ai l'impression que tout le talent, tout les bons scénarios, les bons acteurs sont à la télé...  :/

Perso c'est le cinéma qui me gave depuis un moment par sa médiocrité, sa course sans fin au box office, le prix de la séance dans le multiplex où les gens font que parler en bouffant bruyamment ...

svidrigailov 14/10/2018 à 20:32

@ Oscar

Merci pour la recommandation. Je neconnais pas "The son". Je vais essayer de le dégotter.

Oui, comme je l'avais écrit ici pas mal de fois, je ne suis pas fan des séries. Je vais même jusqu'à dire des fois qu'ils sont à la cinéphilie ce que Kronenbourg est à la bière, ou ce que Helene Fischer ou Johnny Halliday est à la musique  :lol:

Entre temps, j'ai daigné regarder quelques séries.
J'ai abandonné quelques unes après moins d'un épisode (Gilmore Girls, Riverdale, Friends... La liste est longue). D'autres après quelques épisodes
J'en ai apprécié certaines. (Expansion, Altered Carbon (mais une saison me suffira), Strange Things (attention à la 3e qui viendra), Star Trek Discovery, the man in the high Castle...)

Les séries que je peux supporter, ce sont celles dont les épisodes ne se suivent pas forcément, des épisodes autonomes.

J'ai aimé "Godless" parce qu'il y avait un début et une fin, une logique narrative, un développement, une évolution des personnages... Comme un long film.

Sinon, je te donne raison sur les conditions actuelles pour regarder les films. Regarde mon post sur la page précédente. tu y trouveras un témoignage édifiant et qui va dans ton sens.
Et crois-moi, cela reste encore supportable en France par rapport à l'Allemagne.

maoulida92 16/10/2018 à 20:22

Quelqu'un a eu le courage d'aller voir le chef d'oeuvre Alad'2 ?

Rien que les critiques, ça me donne envie d'aller le voir  :lol:

oscar face 16/10/2018 à 20:45

svidrigailov a écrit:

@ Oscar

Merci pour la recommandation. Je neconnais pas "The son". Je vais essayer de le dégotter.

Oui, comme je l'avais écrit ici pas mal de fois, je ne suis pas fan des séries. Je vais même jusqu'à dire des fois qu'ils sont à la cinéphilie ce que Kronenbourg est à la bière, ou ce que Helene Fischer ou Johnny Halliday est à la musique  :lol:

Entre temps, j'ai daigné regarder quelques séries.
J'ai abandonné quelques unes après moins d'un épisode (Gilmore Girls, Riverdale, Friends... La liste est longue). D'autres après quelques épisodes
J'en ai apprécié certaines. (Expansion, Altered Carbon (mais une saison me suffira), Strange Things (attention à la 3e qui viendra), Star Trek Discovery, the man in the high Castle...)

Les séries que je peux supporter, ce sont celles dont les épisodes ne se suivent pas forcément, des épisodes autonomes.

J'ai aimé "Godless" parce qu'il y avait un début et une fin, une logique narrative, un développement, une évolution des personnages... Comme un long film.

Sinon, je te donne raison sur les conditions actuelles pour regarder les films. Regarde mon post sur la page précédente. tu y trouveras un témoignage édifiant et qui va dans ton sens.
Et crois-moi, cela reste encore supportable en France par rapport à l'Allemagne.

pour approfondir, c'est le format qui te dérange ? Le temps que ça prend à "suivre" une série ?

J'ai commencé comme tout le monde avec Twin Peaks, les Soprano et des soaps comme Seinfeld  ... J'ai pas mis longtemps à accrocher pour les raisons qui te font apprécier une série, d'abord la qualité de l'écriture, niveau scénario.

Je ne connais aucune de celles que tu cites, plutôt SF non ? Dans ce cas je suis plus Walking Dead  :lol:

The Wire, Boardwalk Empire (avec S. Buscemi) True Detective S.1 , Trémé, The Night of (avec J. Turturro) ça fait longtemps que j'ai pas trouvé ce souffle au cinéma, sauf dans les oeuvres tirées des bouquins de Lehanne, ou grâce aux maitres comme Eastwood ou Scorcese.

Engrenages, le bureau des légendes, me plaisent aussi.

ben2000 16/10/2018 à 21:36

maoulida92 a écrit:

Quelqu'un a eu le courage d'aller voir le chef d'oeuvre Alad'2 ?

Rien que les critiques, ça me donne envie d'aller le voir  :lol:

je l'ai vu et c une daube, autant dans le premier j'avais trouvé un ou 2 trucs sympa. Là vraiment pas grand chose

gros dard 17/10/2018 à 01:12

Merci pour Brimstone !!

svidrigailov 25/11/2018 à 11:18

Je refuse de parler d'un décès comme celui-ci dans le topic-fosse commune "rendons leur hommage".

Il s'agit de la mort avant hier de Nicolas ROEG. Le cinéaste britannique avait 90 ans.
Que dire ?
D'abord que David Bowie lui doit son meilleur rôle au cinéma "L'homme qui venait d'ailleurs", celui-là même qui donnera toujours l'impression que le regretté Bowie venait d'ailleurs.
Ensuite que son "Don't look back" (avec Sutherland et Julie Christie) est un des meilleurs films fantastico-horrifiques. L'angoisse s'y insinue si insidieusement...
Puis que je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ce dernier film en regardant sur le conseil de l'un d'entre vous (Infamous ?) "Under the skin" de Glazer avec Scarlett Johansson.
Enfin que son "Walkabout" est un film qui doit faire partie de toute DVD-thèque qui se respecte.
Nicolas Roeg avait commencé comme directeur de photographie. Une maîtrise visible dans ses films mais aussi notamment dans "Fahrenheit 451" de Truffaut et partiellement dans "Laurence d'Arabie".

@ Gros Dard
Je ne sais pas si ton "merci pour Brimstone" s'adresse à moi puisque j'avais conseillé le film.
Je ne sais pas non plus si tu le dis parce tu découvres le film ou parce que tu le connaissais et tu as apprécié le fait que j'en parle.
MAIS... de rien  :lol:

svidrigailov 26/11/2018 à 22:39

Et maintenant Bertolucci.
Sans être mon préféré, ce fut un grand monsieur du cinéma.
MERDE !

oscar face 27/11/2018 à 06:56

svidrigailov a écrit:

Et maintenant Bertolucci.
Sans être mon préféré, ce fut un grand monsieur du cinéma.
MERDE !

Je connais pas le cinéma italien.

Dans SF, j'ai lu que lui et Pasolini étaient des fondus de ballon, et qu'ils organisaient des matchs entre eux après le boulot. Seulement Pasolini venait avec les meilleurs joueurs de son plateau de tournage, tandis que Bertolucci l'ami des stars, s'entourait  de joueurs professionnels de Rome, Milan, Turin ...  et son eq. logiquement atomisait à chaque fois celle de son ami.

Il me semble que cette anecdote est révélatrice.

infamousjeep 27/11/2018 à 07:41

oscar face a écrit:

svidrigailov a écrit:

Et maintenant Bertolucci.
Sans être mon préféré, ce fut un grand monsieur du cinéma.
MERDE !

Je connais pas le cinéma italien.

Dans SF, j'ai lu que lui et Pasolini étaient des fondus de ballon, et qu'ils organisaient des matchs entre eux après le boulot. Seulement Pasolini venait avec les meilleurs joueurs de son plateau de tournage, tandis que Bertolucci l'ami des stars, s'entourait  de joueurs professionnels de Rome, Milan, Turin ...  et son eq. logiquement atomisait à chaque fois celle de son ami.

Il me semble que cette anecdote est révélatrice.

Je crois même que Bertolucci a été l assistant de Pasolini.
Pour en revenir au ciné de Bertolucci (pas toujours italien, ses films ont souvent été de grosses copro internationales), pour moi son film le plus marquant est Novecento qui met aux prises les deux monstres que sont Depardieu et De Niro, une superbe fresque qui décrit la montée du fascisme et les fractures que ça a engendré en Italie et qui sont pour certaines encore palpables aujourd'hui. Film incroyable qui dure 4h. Indispensable!
Adieu Mr Bertolucci.

» Index  » Bouillon de culture