Lens 0-2 OM : la tactique et les joueurs

C'est donc après une super performance d'ensemble, probablement la meilleure de la saison, que les Olympiens l'emportent logiquement chez une équipe redoutable qui a été complètement muselée.

Alors que les Marseillais enchainent les mauvais résultats au Vélodrome, ils sont très performants à l'extérieur mais ce soir ils sont à Lens qui marche très fort en ce moment et qui avait battu l'OM il y a quelques mois dans la Cité Phocéenne.
Pape Dieng et Cheikh Bamba Dieng sont toujours à la CAN alors que Konrad De La Fuente encore absent du groupe. Jorge Sampaoli aligne un 3-4-3 avec Pau Lopez dans le but, une défense composée de William Saliba à droite, Duje Caleta-Car dans l'axe et Luan Peres à gauche ; Valentin Rongier est de retour comme arrière droit/milieu avec Boubacar Kamara comme autre récupérateur ; Mattéo Guendouzi et Gerson sont les autres milieux alors que Cengiz Under, Dimitri Payet (le capitaine) et Luis Henrique forment l'attaque de droite à gauche.
Le banc de touche est occupé par Steve Mandanda, Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez, Sead Kolasinac, Pol Lirola, Oussama Targhalline, Amine Harit, Arkadiusz Milik et Cédric Bamkambu. Simon Ngapandouetnbu est en tribune.

Les Olympiens dominent très nettement la première période et ils mènent logiquement au repos grâce à un penalty de Payet.
Les Lensois démarrent fort la seconde mi-temps mais les Marseillais reprennent la maitrise et Bakambu, à peine entré, double la mise après seulement 2 minutes sous le maillot Blanc.

L'homme du match

Mattéo Guendouzi (8) : très actif dans toutes les zones du terrain, il a démarré par deux supers passes pour Under et été devant le but, comme un avant-centre, pour obtenir le penalty. En début de seconde période, alors que les Sang et Or dominaient et poussaient, il a enlevé un ballon de but à un Lensois avec un geste acrobatique. Passeur décisif sur le dernier but, il a fait une prestation pleine, comme beaucoup de ses partenaires.

Les autres joueurs

Pau Lopez (7.5) : après une relance au pied ratée en début de match, il a superbement gagné un duel face à un attaquant lancé, arrivant seul sur lui après l'ouverture du score. Après le repos, il a pris quelques ballons aériens et fait une belle horizontale dans une rencontre où on l'a surtout vu avec son jeu au pied court.
William Saliba (8) : le stoppeur droit a été très puissant, jaillissant à plusieurs reprises devant les attaquants lensois (notamment sur l'action de second but). Il a aussi fait un super retour dans sa surface alors qu'il était en retard au départ de l'action.
Duje Caleta-Car (6.5) : le Croate a été moins dominateur que le joueur d'Arsenal mais a tout de même été très solide. Offensivement, il a placé une tête sans danger sur le gardien après un corner.
Luan Peres (5.5) : encore le défenseur le moins bon, même s'il n'a pas fait un mauvais match, le Brésilien a manqué de présence et de justesse à quelques reprises et il a ainsi pris un carton à 20 minutes de la fin. L'arrivée de Kolosinac va probablement le pousser à encore faire mieux.
Valentin Rongier (7.5) : de retour dans le onze de départ après sa blessure, il a joué dans ce rôle de défenseur droit (face à Fofana, le meilleur Lensois) sans le ballon et de milieu quand son équipe avait le ballon. Il s'est d'ailleurs retrouvé plusieurs fois assez haut et il aurait pu ouvrir le score sur une super frappe du gauche à la demi-heure mais la transversale et le poteau en ont décidé autrement. A noter qu'il a joué milieu de terrain plus axial à l'entrée de Lirola.
Leonardo Balerdi (non noté) : il a joué quelques secondes en remplaçant de Rongier.
Boubacar Kamara (8) : souvent à côté des défenseurs centraux, il a effectué plusieurs très bonnes interceptions plein axe et fait une intervention décisive dans sa surface en début de seconde période. Offensivement, il a obtenu un bon coup-franc et superbement remporté un duel plein axe au départ de l'action du second but.
Gerson (4.5) : malgré des courses et une bonne implication tactique, il a joué assez haut mais on l'a peu vu.
Pol Lirola (non noté) : entré pour le dernier quart d'heure au poste d'arrière droit à la place du numéro 8, il a inutilement perdu un ballon puis pris un carton.
Dimitri Payet (7.5) : le capitaine avait le rôle d'avant-centre, très libre de ses mouvements et il a beaucoup gêné les Artésiens. Auteur d'une très belle passe à l'origine de l'action du penalty qu'il a transformé très sereinement, il a fait une super montée de balle en solitaire sur la moitié du terrain mais son tir n'était pas cadré en début de seconde période. Il a aussi très bien tiré un coup-franc excentré renvoyé par le gardien mais a surtout montré une grande aisance technique.
Amine Harit (non noté) : il a pris la place du capitaine pour les dernières minutes et n'a eu le temps que de faire un tir sur le gardien à la fin des arrêts de jeu.
Cengiz Under (7) : il a eu la première occasion avec un tir sur le gardien après avoir repiqué dans l'axe. Peu après, bien lancé dans la surface, il a complètement loupé son tir. Passé à gauche pendant quelques minutes, il a été le centreur dans l'action du penalty. Le Turc, après le repos, a effectué une super montée de balle en repiquant dans l'axe mais son tir a été contré. A noter, ce qui est plutôt rare pour lui, c'est qu'il a été très impliqué défensivement tout au long du match.
Luis Henrique (4) : titularisé sur l'aile gauche, il a eu plusieurs bonnes positions en première mi-temps mais il n'a pas frappé au but. Sur un ballon de contre, il a affreusement mal joué et bêtement gâché une super opportunité. Auteur d'une belle accélération juste avant la pause, il a mal terminé son action. On a encore vu qu'il était beaucoup trop tendre et brouillon.
Cédric Bakambu (non noté) : pour sa première apparition en Blanc alors qu'il vient d'arriver et qu'il n'a quasiment pas joué depuis septembre, il a évolué sur l'aile gauche à la place et au poste du jeune Brésilien. Il n'a mis que 2 minutes pour marquer d'une frappe sans angle après une talonnade au départ de l'action. Des débuts très prometteurs qu'il faudra confirmer même si, étant donné la concurrence à ce poste d'attaquant gauche, il semble promis à une place de titulaire.

C'est donc après une super performance d'ensemble, probablement la meilleure de la saison, que les Olympiens l'emportent logiquement chez une équipe redoutable qui a été complètement muselée.
Les prestations individuelles ont été pour la plupart de très haut niveau et constantes pendant toute la rencontre. Il est bien difficile de sortir un joueur tellement plusieurs ont été vraiment bons mais Boubacar Kamara et Mattéo Guendouzi ont été un peu au-dessus.
Il faudra continuer à avoir ce niveau à l'extérieur mais faire des résultats similaires au Vélodrome pour espérer se maintenir en haut du classement. Dans une semaine cela sera la réception de Montpellier en Coupe.

Charbonnier : "C'est la plus belle victoire de la saison"
Lizarazu : "L'OM est à sa place"
Sois le premier à nous donner ton avis
24/01/2022 à 10:12
om5413
om5413

Assez d'accord dans l'ensemble. Un peu moins sur quelques détails. Fofana n'a pas été le meilleur lensois, même s'il l'est habituellement. On l'a vraiment étouffé et poussé sur le côté, où Rongier l'a dévoré. Nos joueurs étaient particulièrement déterminés dans les duels avec lui. Il en sort avec seulement 17% de duels gagnés ! Sur Gerson, je vous trouve dur. Pour moi il a fait le boulot, a colmaté les brèches derrière Payet et a stoppé les milieux lensois à plusieurs reprises. Sobre dans l'utilisation du ballon, mais très utile dans le pressing et à la récupération. C'est un peu ce qu'on voit de lui depuis quelques semaines et c'est une palette qu'on ne lui connaissait pas encore.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit