OM 1-1 Lille : la tactique et les joueurs

C'est donc une nouvelle contre-performance à domicile alors que les Olympiens ont été en supériorité numérique pendant un très long moment et ont outrageusement dominé la seconde période. Heureusement que les Lillois ont eu un carton rouge car sinon, il aurait été bien difficile de ne pas perdre étant donné les qualités vues en début de match.

Après plusieurs bons résultats à l'extérieur, les Olympiens doivent confirmer à domicile où c'est plus difficile depuis plusieurs mois. L'adversaire est le champion de France en titre, qualifié en Ligue des Champions parmi les 16 meilleures équipes d'Europe.
Konrad De La Fuente est absent du groupe tout comme Pape Gueye et Cheikh Bamba Dieng, à la CAN (le premier est aussi suspendu par la FIFA, en souvenir de son lointain vrai/faux transfert du Havre à Watford). Cédric Bakumbu, tout fraichement arrivé, n'est pas encore qualifié. Jorge Sampaoli aligne un 3-4-3 sans surprise avec Pau Lopez dans le but, William Saliba, Duje Caleta-Car et Luan Peres de droite à gauche en défense ; Pol Lirola est le défenseur droit/milieu défensif, Boubacar Kamara est l'autre récupérateur avec Mattéo Guendouzi et Gerson plus haut ; les trois attaquants sont Cengiz Under à droite, Arkadiusz Milik dans l'axe et le capitaine Dimitri Payet à gauche.
Steve Mandanda, Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez, Valentin Rongier, Ugo Bertelli, Oussama Targhalline, Amine Harit, Salim Ben Seghir et Luis Henrique sont les remplaçants. Fabio Vanni est en tribune.

Les Lillois sont plus tranchants et ouvrent le score rapidement mais ils se retrouvent à 10 à la demi-heure.
Après la pause, les Marseillais jouent haut, pressent et égalisent à 15 minutes de la fin mais il manque d'une réelle envie de faire la décision pour l'emporter.

L'homme du match

Cengiz Under (6.5) : en première période on ne l'a vu que sur une reprise non cadrée sur un corner depuis l'entrée de la surface. Passé à gauche en seconde période, il a été assez imprécis jusqu'à une superbe frappe enroulée du droit pour égaliser. Repassé à droite à l'entrée d'Harit, il a décoché un autre tir enveloppé en fin de match détourné par le gardien.

Les autres joueurs

Pau Lopez (7) : après un tir renvoyé en corner et une passe très limite peu après le but lillois (où il ne peut rien faire), il a magnifiquement remporté un duel face à Yilmaz en milieu de première période. Auteur d'une belle horizontale sur une frappe puissante avant le repos, il n'a rien eu à faire en seconde période étant donné l'écrasante domination des siens.
William Saliba (5) : auteur d'un piteux marquage sur le corner où il a laissé tranquillement le Lillois marquer de la tête, il a ensuite fait un super retour dans sa surface juste après l'ouverture du score. Positionné comme défenseur le plus axial après le repos, il a correctement contenu les rapides attaquants nordistes et fait une bonne montée en toute fin de match qui a failli amener un but. Mais cette grossière erreur du début de match coûte cher.
Duje Caleta-Car (5) : il a alterné le bon et le moins bon avec une erreur qui a donné une magnifique opportunité à Yilmaz, des bonnes interventions mais aussi un duel perdu face à l'attaquant turc en début de seconde période. Il est passé stoppeur gauche en seconde période avant de sortir.
Valentin Rongier (non noté) : entré en milieu de seconde période à la place du Croate, il a joué milieu défensif et a donc retrouvé la compétition après sa blessure. Il a apporté un peu de peps à son équipe avec notamment un tir détourné et une bonne intervention sur Sanchez.
Luan Peres (5) : après un duel où il n'a pas été assez tranchant sur Yilmaz à l'origine du corner de l'ouverture du score, il a été battu en vitesse par Sanchez à une reprise mais aussi fait un très bon tacle avant le repos et une tête offensive non cadrée dans les arrêts de jeu.
Pol Lirola (4.5) : assez bas en première période, il a eu plus de latitude et de possibilité de monter après le repos, quand Lille s'est recroquevillé devant son but. Néanmoins, malgré pas mal de ballons, il a manqué de spontanéité et rapidité d'exécution pour faire un décalage ou une différence.
Boubacar Kamara (5) : assez actif au milieu de terrain, il est passé stoppeur gauche à la sortie de Caleta-Car. On l'a vu plusieurs fois offensivement mais n'a pas été plus inspiré que ses partenaires.
Mattéo Guendouzi (5) : après un carton bête après 3 minutes pour contestation, il a joué assez haut mais a été globalement trop brouillon. Le joueur d'Arsenal a aussi fait une grossière perte de balle qui a donné une très belle opportunité aux Nordistes avant la pause.
Gerson (5) : comme plusieurs de ses coéquipiers, il a manqué de tonicité, de vivacité et d'envie d'aller percuter même s'il a fait plusieurs frappes qui n'ont pas trouvé la cible.
Dimitri Payet (5) : le capitaine a évolué sur l'aile gauche en première période et on l'a très peu vu. Passé plus axial après le repos, il n'a pas été en réussite sur ses coups-francs mais a donné le corner de l'égalisation. Globalement, il a tout de même trop peu été décisif.
Arkadiusz Milik (4) : l'avant-centre polonais était de retour et on ne l'a vu que sur une déviation de l'extérieur de peu au-dessus à 15 minutes de la fin même s'il est revenu touché le ballon au milieu. Il a aussi fait un bon pressing à l'origine du second jaune d'André.
Amine Harit (non noté) : entré pour les 5 dernières minutes à la place du numéro 9, il a joué à gauche et n'a pas assez percuté.

C'est donc une nouvelle contre-performance à domicile alors que les Olympiens ont été en supériorité numérique pendant un très long moment et ont outrageusement dominé la seconde période. Heureusement que les Lillois ont eu un carton rouge car sinon, il aurait été bien difficile de ne pas perdre étant donné les qualités vues en début de match.
Individuellement, les prestations phocéennes n'ont pas été assez percutantes. Cengiz Under, malgré un match très moyen, pour son but, peut-être considéré comme le meilleur joueur de champ même si Pau Lopez a évité aux siens, en début de match, d'être mené plus largement. Arkadiusz Milik a quant à lui été le moins en vue des Provençaux.
Il faudra encore compenser ce mauvais résultat au Vélodrome par une performance à l'extérieur mais cela sera bien plus difficile le week-end prochain car cela sera à Lens, qui marche fort en ce moment.

Le TAS suspend la sanction de la FIFA pour Gueye !
Ünder publie un message de remerciement pour les supporters
Sois le premier à nous donner ton avis
18/01/2022 à 08:21
bouloulou
bouloulou

Même si le but est pour Saliba qui laisse Botman se démarquer tranquillement, c'est embêtant de n'avoir personne au deuxième poteau vu le positionnement de Lopez au 1er poteau.

18/01/2022 à 13:00
Tsubasa1993
Tsubasa1993

Je trouve qu'on oublie rapidement les 2 fautes non-sifflées dans la surface lilloise qui auraient changer complètement le match, surtout que la première intervient quelques minutes avant le but lillois.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit