OM 1-0 Troyes : la tactique et les joueurs

C'est donc une victoire qui ponctue cette piètre prestation qui a été un peu meilleure après la pause. Les Aubois ont été timides et peu offensifs.

Alors que les Marseillais ont été éliminés jeudi de l'Europa Ligue avec une nette défaite à Galatasaray et qu'ils sont sur une mauvaise série (2 victoires sur les 12 derniers matches), ils reçoivent Troyes, mal classé, pour l'emporter et rester en haut du classement.
Cengiz Under est le seul absent du groupe car toujours blessé. Jorge Sampaoli aligne un 3-4-3 avec quelques changements. Pau Lopez est dans le but, la défense est composée de William Saliba, Alvaro Gonzalez et Luan Peres de droite à gauche ; Valentin Rongier est l'arrière droit/milieu défensif avec Pape Gueye comme autre récupérateur ; Mattéo Guendouzi et Dimitri Payet (le capitaine) sont plus haut, derrière les trois attaquants Konrad De La Fuente à gauche, Arkadiusz Milik dans l'axe et Pol Lirola à droite.
Le banc de touche est occupé Steve Mandanda, Jordan Amavi, Duje Caleta-Car, Leonardo Balerdi, Boubacar Kamara, Gerson, Amine Harit, Luis Henrique et Cheikh Bamba Dieng.

Dans un stade vide faute aux incidents contre le PSG, c'est aussi triste sur la pelouse que dans les tribunes et le 0-0 au repos est logique.
La seconde mi-temps est d'une pauvreté technique effarante, il y a très peu de jeu mais les Olympiens ont quelques occasions et arrivent à l'emporter sur un but de Lirola.

L'homme du match

Dimitri Payet (6) : le capitaine était bien de retour après son agression d'il y a une semaine. Positionné très près de Milik, il a alterné les imprécisions (notamment sur plusieurs coups-francs bien placés) et les bonnes passes notamment celle sur le but.

Les autres joueurs

Pau Lopez (5.5) : un tir de près sans angle renvoyé en corner, une belle relance très longue à la main et surtout beaucoup de relances longues au pied ce qui est très rare depuis le début de saison. Après le repos, il n'a eu à faire qu'une horizontale assez facile.
William Saliba (5.5) : assez peu sollicité, il a été solide sur les quelques interventions qu'il a eues à faire. A noter qu'il est très peu monté.
Alvaro Gonzalez (6) : de retour dans le onze de départ au poste de défenseur axial, il a fait quelques bonnes interventions lors des rares incursions troyennes.
Luan Peres (5) : mal placé et pris dans son dos en début de match, il a ensuite tenu correctement son rang avec quelques incursions offensives.
Valentin Rongier (5.5) : très près de sa défense même en possession du ballon surtout en première période, il a touché beaucoup de ballons car il était dans presque toutes les montées de balle. Il a aussi raté plusieurs passes et fait un tir de loin sur le gardien dans le dernier quart d'heure.
Pape Gueye (5) : le nouvel international sénégalais a été préféré à Kamara, peu inspiré en Turquie et qui a refusé de venir en conférence de presse. Après une tête au-dessus sur un corner, il a pris un carton au quart d'heure de jeu, perdu quelques ballons et eu de l'activité subissant aussi pas mal de fautes.
Mattéo Guendouzi (6) : le milieu droit a pris une énorme semelle en début de match puis a toujours montré la volonté d'aller de l'avant et de pousser ses partenaires.
Pol Lirola (5.5) : en position d'ailier droit, il a touché peu de ballons en première période. Un peu plus en vue après la pause, il a surtout gagné un duel face au gardien sur un bon ballon pour le seul but du match.
Luis Henrique (non noté) : il a pris la place et le poste du buteur pour les dernières minutes sans avoir le temps de se montrer.
Konrad de la Fuente (4) : titularisé sur l'aile gauche, il a commencé par une percée plein axe stoppée par un défenseur troyen puis fait un tir non cadré. Il a surtout été l'auteur d'imprécisions techniques et a eu trop peu d'influence. A noter tout de même qu'il n'a pas rechigné au travail défensif.
Cheikh Bamba Dieng (non noté) : entré pour une bonne vingtaine de minutes à la place et au poste de l'ancien du Barca, il a basculé dans l'axe 10 minutes plus tard à la sortie de Milik. Mobile et volontaire, il a très mal joué un bon ballon dans la surface dans les arrêts de jeu et aussi perdu un ballon très bas.
Arkadiusz Milik (4.5) : un bon coup-franc obtenu devant la surface, une bonne déviation de la tête mais des imprécisions pour l'avant-centre polonais qui est souvent revenu dos au but assez bas. Il a perdu un duel plein axe à l'heure de jeu alors qu'il était sur son pied gauche. Auteur d'une tête non cadrée et d'une autre piquée renvoyée en corner, il a eu les opportunités mais n'a pas été efficace.
Gerson (non noté) : entré pour les 10 dernières minutes à la place du numéro 9, il a très mal joué un bon ballon dans la surface.

C'est donc une victoire qui ponctue cette piètre prestation qui a été un peu meilleure après la pause. Les Aubois ont été timides et peu offensifs.
Individuellement, cela a été triste et terne dans l'ensemble. Difficile de désigner le meilleur, peut-être Dimitri Payet pour son activité. Le moins bon a paru Konrad de la Fuente encore trop timide.
Il faudra repartir dès mercredi à Nantes pour rester dans le peloton de tête et il faudra surtout montrer beaucoup plus de jeu pour y arriver. L'équipe de cette fin novembre n'a plus grand-chose à voir avec celle du début de saison...

Riolo : "Je ne sais pas pourquoi on fantasme sur Harit"
CdF : l'OM affrontera Cannet-Rocheville
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit