OM 0-3 Man City : la tactique et les joueurs

Tout à fait logiquement, face à des adversaires bien plus forts, les Marseillais s'inclinent. Dommage d'avoir fait cette grossière erreur sur le premier but...

Après le retour en Ligue des Champions en Grèce la semaine passée, c'est le Vélodrome qui retrouve la C1 avec la réception de Manchester City. Malheureusement, COVID-19 oblige, le stade est vide.
L'effectif d'André Villas-Boas est au complet, l'entraineur portugais ne retenant pas, comme d'habitude, Lucas Perrin, Christopher Rocchia, Saif-Eddine Khaoui, Florian Chabrolle et Kostas Mitroglou. C'est encore un nouveau dispositif qui est aligné, un 5-3-2 avec plusieurs choix importants. Le capitaine Steve Mandanda est dans le but, les 5 défenseurs sont de droite à gauche Hiroki Sakai, Leonardo Balerdi, Alvaro Gonzalez, Duje Caleta-Car et Jordan Amavi ; les trois milieux Boubacar Kamara (dans l'axe), Valentin Rongier (à gauche) et Mickael Cuisance (à droite) sont très bas ; les deux joueurs offensifs sont Florian Thauvin et Nemanja Radonjic.
Sur le banc on retrouve Yohann Pelé, Simon Ngapandouetnbu, Yuto Nagatomo, Pape Gueye, Kevin Strootman, Morgan Sanson, Valère Germain, Dimitri Payet, Marley Aké, Luis Henrique et Dario Benedetto.

Sans surprise, les Anglais dominent nettement et ouvrent le score sur une grossière erreur de Rongier même s'ils ont très peu d'occasions.
Les Marseillais sont un peu moins acculés après la pause mais encaissent deux buts en fin de match pour une défaite lourde mais logique.

L'homme du match

Alvaro Gonzalez (6) : le plus axial des stoppeurs a perdu un duel aérien sur un corner en début de match puis il a fait de bonnes et nombreuses interventions. Il a tout de même été en retard pour contrer le deuxième buteur.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (5.5) : malgré trois buts encaissés et une très nette domination anglaise, il a eu très peu de travail à faire si ce n'est quelques tirs simples à renvoyer et même s'il s'est loupé sur un centre en début de match. Il a par contre touché beaucoup de ballons au pied pour relancer.
Hiroki Sakai (4.5) : malgré le dispositif à 5 défenseurs, il est très peu monté et s'est concentré à défendre. Il a eu du mal face à la qualité des attaquants mancuniens.
Jordan Amavi (4.5) : dans la zone du rapide et technique Sterling, il l'a à peu près bien contenu même s'il a été pris de vitesse quelques fois comme sur le dernier but et sur une action où il a pris un carton. Il a aussi été battu de la tête sur le deuxième but. Même s'il avait envie de contre-attaquer il n'a pu que très peu le faire. A noter d'ailleurs, qu'il a fait un centre imprécis à la conclusion d'une très belle action à l'heure de jeu.
Duje Caleta-Car (5.5) : le plus à gauche des trois défenseurs centraux a convenablement défendu même s'il a pris un carton à 20 minutes de la fin.
Leonardo Balerdi (4.5) : encore titulaire après son bon match à Lorient, il était le stoppeur droit. Auteur d'une grossière perte de balle dans sa surface qui a donné une super occasion aux Anglais en première mi-temps, il a aussi fait une belle montée après une interception. Par contre, il a été pris de vitesse au départ de l'action du deuxième but et a aussi fait un bon retour en fin de match.
Boubacar Kamara (5) : dans une rencontre où son équipe a énormément subi et a peu eu le ballon, il a joué très bas et a surtout aidé ses défenseurs.
Valentin Rongier (3) : dans une étonnante position de milieu gauche, c'est sur une hallucinante passe ratée devant sa surface qu'il a donné l'ouverture du score à Manchester. Il a enchainé par une faute bête. Milieu droit en seconde période, il a encore fait une grossière perte de balle devant sa surface à l'heure de jeu et est sorti peu après.
Morgan Sanson (non noté) : il a donc pris la place du numéro 21 pour la dernière demi-heure et a joué à gauche sans avoir l'opportunité de se mettre en avant.
Mickael Cuisance (4.5) : préféré à Payet, il a joué milieu droit. En première période, il a couru après le ballon comme ses coéquipiers. Offensivement, il a raté son centre pour conclure une belle action. A gauche après la pause puis encore à droite à l'entrée de Sanson, il a été un peu plus offensif mais ça n'a pas suffi.
Pape Gueye (non noté) : il a joué les dernières minutes à la place de Cuisance.
Florian Thauvin (4.5) : un bon numéro au milieu de terrain en première période et surtout une frappe de loin déviée sur le poteau par le gardien avant l'heure de jeu dans une rencontre où il a surtout couru et fait du pressing.
Dimitri Payet (non noté) : il a pris la place de Thauvin après le second but mancunien alors que le match venait d'être plié par les Cityzens.
Nemanja Radonjic (4) : titularisé sur la gauche de l'attaque à la place de Benedetto, il a fait un tir de trop loin sur le gardien avant la pause et il a été brouillon sur les quelques rares bons ballons qu'il a eus.
Dario Benedetto (non noté) : il a remplacé le Serbe pour les 10 dernières minutes.

Tout à fait logiquement, face à des adversaires bien plus forts, les Marseillais s'inclinent. Dommage d'avoir fait cette grossière erreur sur le premier but...
Les prestations phocéennes ont été convenables mais ça ne suffit pas face à un tel adversaire où l'écart de niveau est si important ! Alvaro Gonzalez a été le meilleur Olympien alors que Valentin Rongier, pour son énorme boulette, est le moins bon Phocéen.
Il faudra voir si l'effectif a les ressources pour repartir de l'avant et ne pas perdre à Porto pour conserver une chance de continuer l'aventure européenne début 2021.

Ligue 1 : le match OM-Lens est reporté (Officiel)
Cheyrou : "Le contenu est moyen et il m'inquiète un peu"
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit