Lorient 0-1 OM : la tactique et les joueurs

C'est un très beau succès après la Ligue des Champions dans des conditions très difficiles même si ça s'est joué sur une erreur bretonne et face à des Lorientais trop prudents.

Moins de 3 jours après les cruelles dernières minutes au Pyrée, les Marseillais sont en Bretagne pour affronter Lorient, promu pas très bien classé.
Dimitri Payet est toujours suspendu (c'est son dernier match de suspension) alors que Christopher Rocchia, Saif-Eddine Khaoui, Florian Chabrolle et Kostas Mitroglou sont toujours absents du groupe. André Villas-Boas revient au 4-4-2 qui avait bien marché contre Bordeaux. Steve Mandanda est toujours le gardien de but et capitaine, Hiroki Sakai, Alvaro Gonzalez, Leonardo Balerdi et Jordan Amavi sont les 4 défenseurs de droite à gauche ; Boubacar Kamara est milieu défensif axial, Valentin Rongier (à droite) et Pape Gueye (à gauche) sont un peu plus haut et Mickael Cuisance encore plus près de deux attaquants, Florian Thauvin et Dario Benedetto.
Sur le banc de touche on retrouve Yohann Pelé, Yuto Nagatomo, Duje Caleta-Car, Morgan Sanson, Kevin Strootman, Valère Germain, Nemanja Radonjic, Marley Aké et Luis Henrique. Simon Ngapandouetnbu et Lucas Perrin sont les 21ème et 22ème hommes, et regardent donc le match depuis la tribune du Moustoir.

Sous la pluie et le vent bretons mais avec du public (5000 spectateurs), les Marseillais ont plutôt le ballon mais pas d'occasion en première mi-temps.
Balerdi ouvre le score sur une erreur du gardien lorientais et, malgré des conditions climatiques très difficiles, les Olympiens conservent leur avantage.

L'homme du match

Leonardo Balerdi (7) : préféré à Caleta-Car, il a commencé par une belle tête sur un corner de Thauvin détournée par le gardien. Après une piteuse relance dans les premières minutes de la seconde période, il a marqué le seul but du match sur une tête difficile sans angle profitant d'un sacré loupé du portier des Merlus. Auteur d'une relance ratée qui a donné une belle occasion aux Lorientais, il a ensuite fait un bon retour dans sa surface. Même s'il a fini très fatigué, sa performance a été solide et décisive, montrant qu'il peut être une alternative à Alvaro ou Caleta-Car.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (6.5) : il n'a rien eu à faire en première mi-temps puis a été appliqué sur les rares tentatives lorientaises, la plus dangereuse étant un tir à rebond difficilement renvoyé. A noter qu'il a été aussi sauvé par son poteau sur un tir croisé mais il a été solide dans des conditions piégeuses pour un gardien (ça n'est pas le portier breton qui dira le contraire).
Hiroki Sakai (5.5) : avec, entre autre, une belle percée et un centre, une bonne passe pour Thauvin, il a été offensif en première mi-temps. Plus concentré à défendre après le repos, il a été globalement appliqué malgré une passe ratée qui a donné une très belle occasion aux Lorientais.
Jordan Amavi (5.5) : après une perte de balle devant sa surface, il a été assez offensif avec un bon débordement mais un centre raté. Plus brouillon pendant les 45 dernières minutes, il a tout de même fait une prestation sérieuse.
Alvaro Gonzalez (5.5) : quelques relances imprécises, un carton juste après l'ouverture du score (il sera suspendu bientôt) mais surtout de la solidité et de la présence dans un match qu'il a maitrisé.
Boubacar Kamara (5) : alors qu'il n'avait pas joué mercredi en Grèce, il a manqué de tranchant et on ne l'a pas beaucoup vu même s'il n'a pas été réellement mis en difficulté. A noter une lamentable perte de balle très bas qui a donné la meilleure occasion aux Bretons (le tir a fini sur le poteau).
Pape Gueye (5.5) : dans le onze de départ, il a pris le poste de Sanson sur la gauche de l'entrejeu. Il a perdu une balle en position défensive qui a donné une belle opportunité aux Bretons puis fait un dégagement raté mais il a eu de la présence et fait un tir non cadré. Un peu moins à son avantage après la pause, il a été logiquement remplacé.
Morgan Sanson (non noté) : entré à 20 minutes de la fin à la place et au poste de Gueye, il a amené de la mobilité et de l'activité sur la gauche. Il a aussi fait une belle frappe non cadrée.
Valentin Rongier (5.5) : une belle percée et deux bons tacles pendant les 45 premières minutes, il a aussi pris un carton bête et a gaspillé un coup-franc en fin de match.
Mickael Cuisance (5) : à nouveau positionné milieu le plus offensif, il a pas mal couru et fait une belle passe pour Amavi mais a été trop lent dans un bon ballon dans la surface. Après une première mi-temps convenable, il a été transparent après la pause même s'il a délivré une très belle passe à Thauvin.
Duje Caleta-Car (non noté) : il a pris la place du joueur du Bayern en fin de match pour conserver la victoire. Il a ainsi pris un ballon aérien.
Florian Thauvin (6) : auteur de deux bons corners en début de match, il a aussi fait deux tirs sans danger avant le repos. Il n'a pas très bien tiré un coup-franc qui s'est transformé en passe décisive grâce au loupé du gardien breton. Avant de sortir il a fait un bon centre pour Benedetto, raté un centre et placé un tir d'un rien à côté.
Nemanja Radonjic (non noté) : entré poste pour poste à la place du numéro 26, il a fait un débordement suivi d'un bon centre. A noter qu'il a fait un bon retour défensif ce qui est tellement rare qu'il faut le noter. Peut-être a-t-il compris que pour jouer il faut faire ce genre d'effort...
Dario Benedetto (4) : il a penché à gauche et a touché quelques ballons dos au but. Il a aussi pris un carton sévère en première mi-temps. Il a raté sa meilleure (et seule) occasion avec une tête non cadrée sur un super centre de Thauvin à l'heure de jeu. Avant de sortir, il a délivré une très belle passe pour Thauvin.
Marley Aké (non noté) : il a pris la place de l'Argentin et, dès son entrée, il a été un peu en retard sur un bon centre de Radonjic. Il a surtout décoché une belle frappe d'un rien à côté.

C'est un très beau succès après la Ligue des Champions dans des conditions très difficiles même si ça s'est joué sur une erreur bretonne et face à des Lorientais trop prudents.
Les performances individuelles ont été solides avec un Leonardo Balerdi efficace et décisif. Le moins bon Phocéen a encore été Dario Benedetto.
Après cette victoire importante, les Marseillais se replacent à l'affut des premières places en championnat et vont pouvoir se concentrer à la réception de Manchester City mardi.

Mahrez ne ferme pas la porte à l'OM et... au PSG
Benedetto explique ses difficultés à l'OM
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit