OM 1-2 Lille : la tactique et les joueurs

C'est donc un match très étrange qui a eu lieu au Vélodrome avec le public hostile, la longue interruption, le geste honteux de Thauvin, le but de Balotelli et une victoire de Lillois solides et réalistes face à des Olympiens qui ont globalement fait une bonne prestation.

Alors que l'OM a renoué avec la victoire le week-end dernier, l'adversaire du soir est bien plus coriace car c'est Lille, le dauphin du PSG, déjà loin devant l'OM. Il faut gagner pour encore garder un mince espoir d'atteindre l'objectif du début de saison, la qualification en Ligue des Champions.
L'effectif est assez diminué car Morgan Sanson et Lucas Ocampos sont suspendus alors qu'Adil Rami et Dimitri Payet blessés. Hiroki Sakai est toujours à la Coupe d'Asie avec le Japon alors qu'Aymen Abdennour et Tomas Hubocan n'ont pas été retenus. Rudi Garcia aligne un 5-2-3 avec Steve Mandanda dans le but, Jordan Amavi sur la gauche de la défense, Bouna Sarr à droite, Boubacar Kamara, Luiz Gustavo (le capitaine) et Rolando sont les stoppeurs ; Kevin Strootman et Maxime Lopez évoluent au milieu de terrain alors que les trois attaquants sont de droite à gauche Florian Thauvin, Kostas Mitroglou et Nemanja Radonjic.
La feuille de match est complétée par Yohann Pelé, Duje Caleta-Car, Christopher Rocchia, Grégory Sertic, Clinton Njie, Valère Germain et Mario Balotelli. Abdallah Ali Mohamed est finalement en tribune.

L'OM démarre bien mais un but rapide de Radonjic est refusé puis, petit à petit, la partie s'équilibre. Juste avant la pause, sur un nouvel arbitrage vidéo, l'arbitre donne un penalty à Lille qui ouvre le score.
La seconde mi-temps est arrêtée pendant presque 40 minutes après un jet de pétard sur la pelouse puis Thauvin est exclu ce qui plombe son équipe. Malgré une fin de match assez bonne, avec les entrées de Njie et Balotelli, l'infériorité numérique coûte cher : Lille double la mise dans les arrêts de jeu et, malgré la réduction du score de Balotelli, le LOSC l'emporte.

L'homme du match

Nemanja Radonjic (5.5) : pour une de ses rares titularisations, il a joué ailier gauche. Le jeune Serbe a fait un très bon début de match avec de l'envie, de la percussion et un but refusé. Il a ensuite placé une belle tête, fait une bonne remise puis il a été de moins en moins à son avantage. A noter tout de même un bon retour défensif en début de seconde période. Sans aucun doute, c'est son meilleur match avec l'OM.

Les autres joueurs

Steve Mandanda (4.5) : il n'a quasiment rien eu à faire pendant ce match où les Lillois ont été finalement assez peu dangereux mais d'un grand réalisme. Il n'a rien pu sur les buts, un penalty et un tir à bout portant.
Bouna Sarr (5) : défensivement, il s'est fait prendre dans son dos en début de match sur la première action lilloise puis on l'a surtout vu offensivement avec quelques débordements et plusieurs bons centres. Il a aussi placé un tir contré dans les arrêts de jeu.
Jordan Amavi (5) : dans le rythme et présent physiquement, il était dans la zone du très dangereux Pepe qu'il a globalement bien contenu. On l'a aussi vu faire un bon centre en début de match et une frappe de loin sur le gardien. Cela a été un de ses meilleurs matches depuis longtemps.
Christopher Rocchia (non noté) : il a pris la place et le poste d'Amavi en fin de rencontre sans avoir le temps de se mettre en évidence. Ses récentes apparitions, alors qu'on ne l'avait quasiment jamais vu jouer ces deux dernières saisons, font penser qu'il sera finalement l'arrière gauche remplaçant pour cette fin de saison.
Boubacar Kamara (5) : après un carton au quart d'heure, il a fait une prestation convenable n'étant pas trop sollicité. Il est passé arrière droit quand l'OM a joué à 10 et est passé à une défense à 4 mais cela n'a pas duré car il est rapidement sorti après ce changement tactique.
Mario Balotelli (non noté) : pour sa première apparition en Blanc, l'Italien a remplacé Kamara et s'est illustré avec de l'envie, un tir loupé, un autre de peu à côté, deux talonnades intéressantes et surtout un but de la tête sur corner lors de la dernière action. Bref, c'est assez prometteur.
Luiz Gustavo (4) : le capitaine Brésilien a évolué stoppeur gauche dans ce système à 3 défenseurs axiaux. Après un bon retour, il a été l'auteur d'un des deux gestes qui a fait basculer la rencontre : un gros tacle mal maitrisé juste avant la pause permettant aux Nordistes d'ouvrir le score alors qu'ils n'avaient quasiment pas été dangereux. Par la suite, il a essayé de porter et pousser ses partenaires mais en vain.
Rolando (5) : le plus axial des défenseurs a fait un bon tacle pour contrer un tir en première période mais a surtout repoussé sur sa ligne une frappe qui allait terminer dans le but de Mandanda qui avait été dribblé.
Kevin Strootman (5.5) : le Néerlandais a montré qu'il était mieux depuis quelques matches avec de la présence et l'envie de presser haut, même à 10 contre 11. Il a fait une belle passe offensive, une tête un peu trop croisée sur un corner après l'arrêt du match et a botté le corner du but de Balotelli.
Maxime Lopez (5) : très disponible pour porter le ballon, on l'a beaucoup vu en début de match puis il s'est éteint petit à petit. Offensivement, il a fait une belle action mais a raté son tir du gauche.
Florian Thauvin (1) : on a très peu vu l'ailier droit si ce n'est sur un piteux coup-franc par mi-temps, gâchant deux belles opportunités. Il a surtout fait un geste d'une incommensurable bêtise qui a plombé son équipe, qui n'avait vraiment pas besoin de ça. Même s'il a finalement retenu son geste et que le rouge direct est sévère, il est inadmissible qu'un joueur de son calibre puisse faire un tel acte !
Kostas Mitroglou (2.5) : de retour dans le onze de départ, le Grec, hors-jeu, a gêné le gardien et le but de Radonjic a donc été refusé. Après une grosse semelle reçue (avec uniquement un jaune pour le Nordiste) en début de deuxième mi-temps, il n'a plus rien montré et est logiquement sorti suite à une nouvelle performance d'une incroyable faiblesse.
Clinton Njie (non noté) : il a pris la place de l'avant-centre et a apporté de la percussion et de la mobilité offensive avec notamment une belle remise de la tête pour Balotelli.

C'est donc un match très étrange qui a eu lieu au Vélodrome avec le public hostile, la longue interruption, le geste honteux de Thauvin, le but de Balotelli et une victoire de Lillois solides et réalistes face à des Olympiens qui ont globalement fait une bonne prestation.
Les performances des Marseillais ont été assez contrastées avec un Kostas Mitroglou toujours aussi indigent et un Florian Thauvin dont un seul geste a plombé son équipe. Pour le meilleur Olympien, peut-être Nemanja Radonjic qui a enfin montré quelque chose d'intéressant.
Il va falloir maintenant surtout gérer l'extra-sportif (colère des supporters, sanction à venir, suspension de Thauvin) pour redonner du calme et de la sérénité à l'équipe afin qu'elle essaye de redresser la barre pour honorablement finir cette saison qui sera à oublier.

Mercato : Benfica prêt à reprendre Mitroglou ?
Les responsables des Winners sont "écoeurés"
Sois le premier à nous donner ton avis
27/01/2019 à 17:54
Pytheas83bm
Pytheas83bm

geste honteux de thauvin c'est un peu excessif.
c'était un peu gratuit mais jamais il ne risque de blesser son adversaire.

27/01/2019 à 17:55
chuuwah
chuuwah


+1…

27/01/2019 à 19:33
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Partage total avec vous concernant Thauvin. C'est d'ailleurs la première fois que je le vois aussi écœuré...

27/01/2019 à 20:31
djequé
djequé

Radonjic a vraiment fait un bon match,bref c'est prometteur pour l'avenir.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit