PSG 3-0 OM : la tactique et les joueurs

Le PSG n'avait pas besoin d'erreurs individuelles de son adversaire pour l'emporter et les joueurs de la capitale ont donc très peu forcer pour passer ce tour de Coupe de France.

Après le facile et logique succès parisien en championnat dimanche, les Olympiens se déplacent à nouveau au Parc en Coupe de France pour espérer un miracle, tellement l'écart est grand entre les deux équipes.
Christopher Rocchia, Grégory Sertic et Kostas Mitroglou sont à l'infirmerie alors que Rod Fanni et Gaël Andonian toujours au placard (même s'il se dit que Rod Fanni a récemment résilié son contrat). Rudi Garcia fait son habituel turn-over mais conserve son 4-3-3. Steve Mandanda retrouve sa place dans le but, Bouna Sarr, Adil Rami, Aymen Abdennour et Hiroki Sakai sont les défenseurs de droite à gauche ; le capitaine Luiz Gustavo et Maxime Lopez sont les milieux défensifs avec Morgan Sanson en meneur de jeu ; les trois attaquants sont Lucas Ocampos (à gauche), Florian Thauvin (à droite) et Clinton Njie (dans l'axe).
Yohann Pelé, Jordan Amavi, Rolando, André-Frank Zambo-Anguissa, Boubacar Kamara, Yusuf Sari et Valère Germain sont sur le banc. Romain Cagnon, Henri Bedimo et Dimitri Payet ne sont pas sur la feuille de match.

Il ne se passe pas grand-chose en première mi-temps et les Parisiens ouvrent le score à la fin des arrêts de jeu sur une perte de balle devant la surface.
Dès l'entame de la seconde période, sur une nouvelle erreur individuelle, Paris double la mise. Garcia fait alors sortir Thauvin, Gustavo puis Sanson. Le score final est de 3-0 car il y a encore un but dans les 10 dernières minutes.

L'homme du match


Steve Mandanda (6) : de retour après sa blessure, il a commencé par détourner un tir puis fait une superbe horizontale pour dévier du bout du gant une belle frappe de Di Maria. Malheureux de s'incliner sur deux tirs contrés juste avant et juste après la mi-temps, il a évité une addition plus salée avec une magnifique intervention sur une tête à bout portant avec un rebond.

Les autres joueurs

Bouna Sarr (5) : face à Di Maria dans sa zone, il a fait une prestation convenable. Offensivement, il a fait une belle passe rapide pour Sanson sur un contre. Il est monté d'un cran à l'entrée d'Amavi sans se mettre en avant.
Hiroki Sakai (5) : de retour à gauche, il était dans la zone de Mbappé et a bien contenu le jeune Francilien. Il est passé à droite à l'entrée d'Amavi.
Adil Rami (5) : après quelques imprécisions en début de match, il n'a pas osé tiré au but après avoir reçu une belle balle sur un corner. Il est malheureux de contrer le tir de l'ouverture du score et a fait un match acceptable. A noter qu'il a pris le brassard à la sortie de Gustavo.
Aymen Abdennour (3.5) : préféré à Rolando, il a manqué de rythme n'étant pas tranchant à plusieurs reprises. Il a surtout loupé le ballon sur le deuxième but pour une grossière erreur. Malgré la piètre prestation du Portugais dimanche, il n'a pas marqué des points pour prendre sa place.
Luiz Gustavo (5.5) : le capitaine du soir a fait ce qu'il a pu notamment un super retour défensif en taclant avant la pause. Il s'est écroulé sur cette action mais s'est relevé. Il a été sorti avant l'heure de jeu alors que le score était acquis.
Boubacar Kamara (non noté) : il a donc joué plus d'une demi-heure sans se mettre en avant si ce n'est sur un beau geste technique.
Maxime Lopez (3.5) : le second récupérateur a surtout perdu la balle devant la surface sur l'ouverture du score, ce qui a plombé son équipe. Pour le reste, sa prestation est à peine acceptable.
Morgan Sanson (3) : en position de meneur de jeu on ne l'a vu que sur une belle passe rapide pour Njie. Il est sorti à une quinzaine de minutes de la fin.
Jordan Amavi (non noté) : il a pris la place de Sanson pour le dernier quart d'heure et a joué arrière gauche.
Florian Thauvin (4) : on a très peu vu l'ailier droit avec une frappe enroulée non cadrée en première mi-temps et un coup-franc juste avant de sortir. Il a joué un peu plus d'une mi-temps pour qu'il ne puise pas trop alors que le PSG venait de faire le break.
Yusuf Sari (non noté) : il a pris la place de Thauvin et a pu jouer plus d'une demi-heure. Plus axial à la sortie de Sanson, on ne l'a vu que sur une belle passe.
Lucas Ocampos (5) : il s'est démené et a pressé. Il a aussi placé trois tirs mais sans danger pour le gardien parisien.
Clinton Njie (3) : à la pointe de l'attaque, il a commencé par une belle accélération et un piteux centre de l'extérieur. Il n'a guère brillé dans un match difficile pour toute l'équipe.

Le PSG n'avait pas besoin d'erreurs individuelles de son adversaire pour l'emporter et les joueurs de la capitale ont donc très peu forcer pour passer ce tour de Coupe de France.
Les prestations des joueurs marseillais n'ont pas été très bonnes et il est difficile de désigner le meilleur peut être Steve Mandanda. Pour le pire, ils sont plusieurs à postuler et Clinton Njie semble être en pole position.
Après cette parenthèse face à un adversaire bien plus fort, il faudra absolument repartir de l'avant dimanche en battant Nantes pour continuer à s'accrocher au podium.

Ménès : "Les Marseillais ont beaucoup pleuré avant le match"
L'incompréhension des dirigeants, après les incidents du parcage
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit