L'OL saisit le CNOSF pour la date de report de Lyon-OM

Jean-Michel Aulas et l'OL ont saisi le CNOSF, concernant la date de reprogrammation de Lyon-OM. Il ne veut pas des deux solutions proposées par la Ligue.

Jean-Michel Aulas

Suivez FootMarseille sur Twitter ! ou rejoignez nos 70.000 abonnés sur Facebook !

Le club rhodanien n'est pas satisfait par les dates de report du match arrêté le 21 novembre. La LFP a en effet pour l'instant sélectionné le 1er février, en cas de qualification de l'OM pour le prochain tour de la Coupe de France, ou le 10 février. Or l'OL ne pourrait à ces dates pas s'appuyer sur Lucas Paqueta et Bruno Guimarães (lequel paraît en instance de départ...). L'OM ne pourrait quant à lui pas aligner Gerson, et, selon s'il est appelé ou non, Konrad De La Fuente.

Selon RMC Sport, l'OL a ainsi saisi le CNOSF, lequel devrait donner sa réponse dès jeudi après-midi et rendre "un avis consultatif". C'est-à-dire que sa décision ne s'imposera pas à la LFP. Il reste donc à voir s'il accèdera à sa demande, et si Jean-Michel Aulas pourrait aller plus loin dans les procédures. Pour rappel, le match retour est programmé le 1er mai, au stade Orange Vélodrome.

Mercato : Aloé vers la Roumanie ?
CAN 2022, Sénégal : Gueye et Dieng qualifiés pour les quarts de finale
Sois le premier à nous donner ton avis
26/01/2022 à 08:24
ToninhoOO1
ToninhoOO1

Ils devraient plutôt faire profil bas et s'estimer heureux depouvoir rejouer le match ces clowns !

26/01/2022 à 09:06
Tana
Tana

On en verra jamais la fin!

26/01/2022 à 09:10
Vasco93
Vasco93

et pourquoi pas saisir la CEDH pendant qu'il y est

26/01/2022 à 09:41
Pierre56
OM


Qui plus est, il se rejouera à Lyon. Encore une mascarade.

26/01/2022 à 11:44
allofs
allofs

Qu'ils fassent ce qu'ils veulent, ils auront droit à un Payet survolté, encore plus est, à la suite des événements récents.
Si on peut les mettre définitivement hors coup pour les places européennes, et poursuivre sur la dynamique actuelle, autant enfoncer le clou.

26/01/2022 à 12:14
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Petit à petit, on découvre un type partant du principe qu'il a raison, voire toujours raison. Du coup il montre un personnage machiavélique, prêt à tout pour arriver à ses fins.
Rassuré de savoir que l'avis consultatif du CNOSF ne prime pas sur la décision de la LFP.
Qu'il fasse gaffe parce que cette instance, découvrant JMA sous des travers fortement négatifs, est capable de montrer que c'est elle qui décide et qu'elle n'est pas obligée de tenir compte de ce qu'il voudrait...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit