OM-Lille : les notes des médias

L'OM n'est pas parvenu à prendre les trois points, face au LOSC (1-1), dimanche. Les médias ont souligné le gros match réalisé par Pau Lopez (27 ans), mais aussi celui transparent d'Arek Milik (27 ans), que ses partenaires n'arrivent pas à trouver.

Cengiz Under

Le club phocéen a de nouveau calé, à domicile, contre les Lillois. Il a proposé une possession du ballon assez stérile. Dans leur analyse du match, les médias ont récompensé Pau Lopez et Cengiz Under, lesquels ont été déterminants. Ils ont aussi taillé William Saliba, Gerson et Arek Milik, beaucoup moins convaincants. L'Équipe a aimé la prestation de l'arbitre, et pas La Provence.

La Provence
Le onze de départ : Lopez (7), Lirola (4,7), Saliba (3,3), Caleta-Car (4), Peres (4,7), Kamara (5,7), Under (6,7), Guendouzi (5), Gerson (3,3), Payet (6,3), Milik (2,7).
Le coach : Sampaoli (4).
L'arbitre : Delerue (3).

L'Equipe
Le onze de départ : Lopez (6), Lirola (4), Saliba (4), Caleta-Car (5), Peres (4), Kamara (5), Under (7), Guendouzi (5), Gerson (5), Payet (4), Milik (3).
Le coach : Sampaoli (4).
L'arbitre : Delerue (6).

So Foot
Le onze de départ : Lopez (6,5), Lirola (-), Saliba (-), Caleta-Car (-), Peres (-), Kamara (-), Under (7), Guendouzi (4), Gerson (4,5), Payet (-), Milik (3).

Whoscored
Le onze de départ : Lopez (6,8), Lirola (6,9), Saliba (6,6), Caleta-Car (6,4), Peres (6,5), Kamara (7), Under (7,9), Guendouzi (6,6), Gerson (7,1), Payet (7,5), Milik (6,7).
Les remplaçants : Harit (6), Rongier (6,3).

Lopez : "Je ne vais pas rentrer content à la maison"
Mercato : Kolasinac à l'OM, c'est imminent
Sois le premier à nous donner ton avis
17/01/2022 à 11:50
bouloulou
bouloulou

Ce n'est pas nouveau, mais le rendement très insuffisant de Gerson au vue de la somme investie en période de Covid commence vraiment a devenir un problème. L'excuse de l'adaptation (que je trouvais déjà limite vu son passé en Europe) n'est plus suffisante.

17/01/2022 à 12:31
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Concernant Gerson, ce n'est pas nouveau, il a plus de bas que de haut et nous n'avons pas Dieng qui est à la CAN.
Par contre, ce qui n'est pas un scoop, on constate que lorsque Payet n'est pas dans un bon jour, toutes nos actions offensives s'en ressentent.

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit