Stades L1 : les jauges rapidement supprimées ?

Il est peu probable que le système de jauges proportionnelles soit adopté, ces prochains jours, en remplacement des jauges fixes. Pour autant, le gouvernement voudrait très vite supprimer ces dernières, si l'épidémie décélère.

Supporters de l'OM

Suivez FootMarseille sur Twitter ! ou rejoignez nos 70.000 abonnés sur Facebook !

Dans son édition du jour, L'Équipe fait le point sur le dossier de la jauge maximale fixée par le gouvernement. Elle est pour l'instant de 5 000 spectateurs dans toutes les enceintes, mais le sénat a adopté un amendement, hier, pouvant permettre aux clubs de Ligue 1 d'accueillir, en plus des 5 000 spectateurs, l'équivalent en personnes de 50 % des places restantes. Pour autant, le média précise qu'il ne s'agit pas d'une avancée décisive : "L'amendement fera la navette avec l'Assemblée, et dans un cas semblable, le ministre de la Santé Olivier Véran s'était déjà opposé à un aménagement des jauges dans les stades de football et de rugby."

Le quotidien indique par ailleurs qu'Emmanuel Macron est "enclin selon son entourage à supprimer les systèmes de jauge le plus rapidement possible à partir du moment où l'épidémie diminuera, pour rester cohérent avec la contrainte des vaccinations et des masques imposée aux spectateurs". La situation pourrait donc rapidement évoluer, bien que le président de la République ne soit pas favorable "à une jauge proportionnelle avant de sortir de la phase aigüe du variant Omicron, et avant que les formes sévères du variant Delta diminuent".

En attendant de possibles changements, seuls 5 000 supporters devraient pouvoir assister au match OM-Lille, dimanche.

Mercato : Bakambu à l'OM, ça brûle
Rovera : "Sampaoli a beaucoup de pouvoir à l'OM"
Sois le premier à nous donner ton avis
12/01/2022 à 10:27
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Tant que le variant Omicron fera des ravages, comme ça se passe aujourd'hui, ça me paraît bien difficile.
A moins de prendre le chemin d'une décision politicienne, présidentielle oblige...

12/01/2022 à 10:35
Pytheas83bm
Pytheas83bm

ce ne sont pas les jauges dans les stades qui vont freiner la contagion. celle-ci se fera qu'on le veuille ou non et à la limite, si cet omicron a les symptômes d'un rhume et qu'il nous créé des anticorps contre le covid, autant le laisser circuler.

12/01/2022 à 10:36
Tana
Tana

Entre les violences, le covid, la possibilité de voir un match retardé ou annulé, ca devient un acte de bravoure d'aller au stade en 2022!

12/01/2022 à 11:57
babar
OM


Bien sûr que si. Pour la nième fois, le but de toutes les mesures qui sont prises dans tous les pays n'est pas de stopper l'épidémie mais de la ralentir, pour éviter que tout le monde tombe malade en même temps, fasse exploser le système de santé et que ca débouche sur un carnage. Effectivement on va tousy passer, mais autant qu'il y ait des lits disponibles, ainsi que le personnel qui va avec à l’hôpital, pour traiter correctement les inévitables cas graves.

Il me parait assez raisonnable de penser que réunir 30'000 personnes au même endroit, même en plein air, ne va pas du tout dans ce sens. Un peu de patience encore, à mon avis on y verra bien plus clair d'ici un mois.

De toutes façons, il est de plus en plus clair que cet été, on sera tous vacciné, guéri... ou mort.

12/01/2022 à 12:29
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Assez d'accord sur le fait qu'arrêter cette épidémie causée par Omicron, mais aussi par Delta, toujours présent, est plutôt une gageure.
Il vaut mieux user de moyens qui la ralentissent.
Trop de monde au même endroit contribue à l'augmenter alors que ce n'est pas le moment étant donné que les hôpitaux sont déjà bien chargés/surchargés...

12/01/2022 à 17:43
Coracino34
OM

Le varian Omicron, je pense que personne ne va y échapper. A raison de 180.000 contaminations/jours, tout le monde l'aura attrapé avant la fin de l'année!

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit