Harit : "Ce n'est pas notre problème"

Les Girondins de Bordeaux font des pieds et des mains pour faire reporter le match contre l'OM. Cela ne perturbe pas Amine Harit (24 ans).

Amine Harit

Suivez FootMarseille sur Twitter ! ou rejoignez nos 70.000 abonnés sur Facebook !

"Ce n'est pas notre problème, ça reste un match de football. On ne prend pas de décision par rapport à ça. On y va pour gagner. [...] On jouera là-bas à 100%, que ce soit contre des jeunes ou des joueurs pro. Je ne vois pas en quoi ça nous perturberait", a-t-il expliqué en conférence de presse. Il admet toutefois comprendre les Bordelais : "A leur place, on aurait peut-être aussi demandé le report du match. Mais c'est la Ligue qui décide."

"C'est une part d'histoire qui donne un petit plus à ce match"

Le Marocain espère dans tous les cas mettre fin à la période de disette des Marseillais en terres bordelaises : "C'est spécial parce que 44 ans, c'est très long. Dans chaque club, il y a une malédiction quelque part contre un adversaire. Chaque malédiction est faite pour être cassée un jour ou l'autre. Si on le fait demain (vendredi), ce sera bien. C'est une part d'histoire qui donne un petit plus à ce match."

La rivalité avec Bordeaux n'est évidemment plus ce qu'elle était. Les Olympiens se doivent néanmoins de partir fort, ce début d'année, pour conserver ses chances de podium.

Sampaoli s'exprime sur le mercato
Lopes : "L'OM met (en danger) la santé de tout le monde"
Sois le premier à nous donner ton avis
06/01/2022 à 20:32
afonso alves
afonso alves

Si on leur enlève leur seule raison d’être fiers de leur club c’est suicide collectif en Gironde.
Par contre on va les entendre gémir durant des dizaines d’année si on les tape demain dans ce contexte

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit