Sampaoli annonce des cas de Covid-19 et s'interroge sur le comportement des Bordelais

En conférence de presse, Jorge Sampaoli a révélé que plusieurs joueurs ne s'étaient pas entraînés en raison de tets positifs à la Covid-19. Il a aussi commenté les tentatives des Bordelais pour faire reporter la rencontre de vendredi.

Jorge Sampaoli

Suivez FootMarseille sur Twitter ! ou rejoignez nos 70.000 abonnés sur Facebook !

Face aux médias, le coach argentin a indiqué que plusieurs Olympiens avaient contracté le coronavirus : "Les absences (Milik, Gerson, Mandanda, Rongier, Alvaro, NDLR) à l'entraînement ? Certaines sont dues au covid, d'autres en raison de gênes ou de blessures. Steve s'est blessé à la cheville et s'est fait mal à l'entraînement. Mais nous ne donnons pas les noms de ceux qui ont le covid. Il va falloir s'habituer à ce genre de choses parce qu'il y a de nombreux cas à travers le monde."

"Est-ce que Bordeaux ment ? Je ne sais pas"

Il a pu constater comme tout le monde les coups de pression mis par les Bordelais pour faire reporter la rencontre : "Je ne pense pas qu'ils bluffent, il commentent la situation qu'ils sont en train de vivre. Il y a beaucoup de spéculation, il y a beaucoup de cas de covid. Chacun regarde son intérêt et je pense qu'on ne va pas avancer comme ça, ni améliorer l'image de la L1 à l'extérieur. Ces derniers mois, je trouve qu'on devient moins humain, un peu plus vulgaire. Si on doit jouer ce match, on le jouera. Je veux une égalité pour tout le monde. J'ai confiance en Bordeaux, sur ce que dit le club. La Ligue doit prendre une décision. Si le match est reporté, on le jouera à un autre moment. Est-ce que Bordeaux ment ? Je ne sais pas, je ne connais pas Bordeaux. Chacun regarde juste son club et le problème est plus grand que ça. Chacun doit se serrer les coudes."

L'OM aura peut-être autant de titulaires absents que Bordeaux, vendredi soir...

Bordeaux-OM : compos probables, chaîne et horaire
Harit : "J'espère que je pourrais avoir ma chance à gauche"
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit