Sousa : "On veut améliorer beaucoup de choses"

Daniel Sousa, adjoint d'André Villas-Boas, a accordé un long entretien à La Provence. Il s'est notamment exprimé sur le début de saison.

Villas-Boas Carvalho Daniel Sousa

"On a bien commencé avec la victoire à Paris. On était bien, et si on regarde le classement de L1, on est là où on veut être", a-t-il indiqué en préambule. Il a ensuite concédé des difficultés en ce qui concerne le fond de jeu : "Bien sûr. Il nous manque de la fluidité dans les 30 derniers mètres. Mais si on enchaîne une bonne série de résultats, la confiance reviendra. À Porto, par exemple, on a eu souvent le ballon. Par rapport au résultat, on ne fait pas un si mauvais match et Porto a été très efficace. Mais oui, on veut améliorer beaucoup de choses."

"La réponse que nous devons apporter doit être collective"

Il refuse d'enfoncer certaines individualités : "Je prends des précautions sur les cas individuels, car on doit regarder l'équipe. Je le dis souvent aux joueurs. Des fois, quand je suis sur le banc de touche, je pense à un moment du match, une erreur d'un joueur qui reste dans ma tête en général, et je manque certains détails. Mais quand je revois le match le soir même, mon jugement se nuance. Une mauvaise passe qui donne un but réduit la performance du joueur, qui devient mauvaise. Mais il faut rester plus global et même quand un joueur n'est pas bien, je trouve beaucoup de choses positives. Sa qualité est toujours là, et pour l'aider, j'essaie plutôt de trouver ce qui ne fonctionne peut-être pas dans l'équipe."

Il pense que les solutions aux problèmes de l'OM sont collectives : "La réponse que nous devons apporter doit être collective. Mais on ne peut pas comparer avec la saison dernière pour plusieurs raisons. La principale est le Covid, et cela a tout changé. La préparation, la quantité de matches, les joueurs testés positifs, les reports, l'absence du public... Si les supporters avaient été là contre Manchester City, ils nous auraient poussés. Pour un club comme l'OM, plus que tout autre en France, c'est difficile. Ça nous affecte beaucoup à mon avis."

En championnat, l'OM pointe désormais à la 6e place, à 4 points de la 2e place et avec deux matchs en retard.

Mané : "Dia ne va pas durer à Reims, croyez-moi"
MacHardy : "La France doit faire sa révolution"
Sois le premier à nous donner ton avis
23/11/2020 à 18:28
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Des arguments cohérents...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit