Giresse se rappelle de l'engouement autour des coupes d'Europe

Alain Giresse s'est remémoré son passage à l'OM et la ferveur qui régnait autour des coupes d'Europe.

Alain Giresse OM

"Quand je suis arrivé, tout était à reconstruire. L'OM sortait d'un trou noir, la liquidation judiciaire, la descente, puis l'épopée des Minots. On avait réussi à terminer deuxièmes derrière Bordeaux et à atteindre la finale de la Coupe de France, perdue contre Bordeaux aussi. Comme les Girondins étaient qualifiés en C1, on avait été versés en C2, en tant que finaliste. C'était totalement inattendu, même imprévu dans les plans de Tapie. Mais on était arrivés en demi-finales, contre l'Ajax (0-3, 2-1). Il commençait à y avoir un engouement populaire autour de la compétition, et Tapie avait mis en place des animations, des spectacles autour des matches. Ensuite, l'engouement pour l'Europe a totalement basculé après le doublé de 1989, parce que Tapie a décidé à ce moment-là de tout faire pour gagner la Coupe", a expliqué l'ancien milieu de terrain dans les colonnes de L'Équipe.

Giresse a défendu la tunique phocéenne en toute fin de carrière, de 1986 à 1988. Il a joué 83 matchs, dont 7 de coupe d'Europe.

Villas-Boas : "On n'est pas venus en vacances"
F. Germain : "Henrique ? On ne va pas s'enflammer, mais..."
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit