Balbir n'est pas fan du mercato de l'OM

Denis Balbir n'est pas convaincu par le recrutement réalisé par l'OM, lors du mercato estival.

André Villas-Boas

"Pour Marseille, on s'attendait à un mercato d'été difficile. Le club n'avait pas d'argent et n'a pas pu faire tout ce qu'il a voulu dans le sens des départs comme des arrivées. Si on en était resté à la situation à cinq jours de la fin du marché, André Villas-Boas aurait été content. Maintenant il y a eu une fin de mercato spéciale avec les départs de Bouna Sarr (Bayern Munich) et Maxime Lopez (Sassuolo) pour la venue en prêt de Michaël Cuisance (Bayern). Je pense que l'OM n'a pas pu se renforcer comme il l'aurait fallu. On a assisté à quelques paris, mais peu de renforts à même de porter qualitativement l'effectif", a estimé le journaliste dans But Football Club.

"C'est un coup de poker"

Il pense que l'effectif a besoin d'un élément supplémentaire : "Financièrement, Marseille reste bancale et il y a quelques manques dans l'effectif. Pour moi, l'idée d'un joker n'est pas saugrenue. Ne serait-ce que pour la santé des joueurs. On le voit : le calendrier commence à peser, des joueurs se blessent régulièrement. À mon sens, avec le retour de la Ligue des Champions, c'est quand même très dangereux de ne partir qu'avec un seul latéral droit. C'est un coup de poker. Maintenant si la direction olympienne pense qu'il est possible d'attendre le mercato d'hiver pour se renforcer..."

Lors du marché des transferts, l'OM a investi 13 millions d'euros et récupéré 8 millions sur les départs, selon Transfermarkt. Il reste très handicapé par le fair-play financier.

"Mitroglou est là, autant le faire jouer"
Carvalho est sous le charme de Luis Henrique
Sois le premier à nous donner ton avis
16/10/2020 à 12:05
Tana
Tana

On est pas bancale, on est clairement dans le rouge.

16/10/2020 à 14:44
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Merci aux sanctions attribuées au club par le FPF...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit