"Nos joueurs baissent aussi leur salaire"

Un dirigeant de la Ligue 1, resté anonyme, a décrypté l'effort fourni par les joueurs français, en termes de baisse de salaire. Non, les footballeurs allemands ne sont pas les seuls à avoir réduit leurs émoluments.

Alvaro, Strootman, Germain, Amavi, Lopez

Le chômage partiel implique une diminution de la rémunération des joueurs : "Comme tous les salariés dans ce cas, les joueurs perdent déjà 16 % de leur salaire net. C'est acquis. Et quand j'entends qu'ils ne font pas d'efforts, c'est faux ! C'est automatique et légal. Ce dispositif débouche aussi sur des économies substantielles de charges patronales et sociales pour les clubs. C'est de l'ordre de 25 %, ce qui est intéressant sur la masse salariale d'un club. Quand j'entends que les joueurs allemands baissent leur salaire de 20 %, les nôtres en font déjà autant pour le moment", a-t-il indiqué à L'Équipe.

L'OM, comme les autres clubs qui ont basculé sur le régime du chômage partiel, va donc faire quelques économies. Elles ne devraient toutefois pas suffire à maintenir sa tête hors de l'eau, si Canal+ ne verse pas le montant restant des droits TV.

Quand Luis Fernandez rêvait de rejoindre l'OM
Villas-Boas : "Finir la saison en novembre-décembre"
Sois le premier à nous donner ton avis
Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit