Dugarry : "Pancho Abardonado ne lâchait rien !"

Frank Leboeuf évoquant la technique très limitée de Basile Boli, Christophe Dugarry s'est remémoré les débuts de Pancho Abardonado, à l'OM. Il estime que le milieu défensif avait un mental hors norme.

Christophe Dugarry, ancien de l'OM

"Quand je jouais à Marseille, j'avais un jeune joueur, Pancho Abardonado, s'est souvenu l'ancien attaquant. J'avais croisé son oncle en soirée, en boîte de nuit, qui faisait partie des Gipsy Kings. Et il me demande : "Tu penses que mon neveu, il peut y arriver ?" Je lui ai dit : "Écoute, je ne sais pas la carrière qu'il fera, mais je peux te garantir une chose, c'est qu'il va y arriver." Parce qu'il avait faim ! Il ne lâchait rien ! Chaque ballon joué, ça représentait sa vie ! Un peu comme Nadal quand il joue. Nadal, tu as l'impression que chaque fois qu'il va servir, c'est la dernière balle qu'il va jouer jusqu'à la fin de sa vie. Pancho, c'était un peu ça. Il y a des choses qu'il faut avoir pour réussir une carrière."

Une confirmation avant la réception de Lyon
Passes clés : Payet reste au top !
Sois le premier à nous donner ton avis
13/03/2018 à 15:59
MorbidOM
MorbidOM

Si ça peut intéresser Lebœuf, j'ai entendu parler d'un joueur qui avait encore moins de "qualités techniques ou de footballeur" que Basile Boli (vraiment beaucoup moins d'ailleurs) et qui a joué (et gagné) une finale de coupe du monde..

Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd..

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit