La version des supporters de l'OM contredite

Vendredi, des fans de l'OM ont dénoncé la sécurité déplorable du Parc des Princes, lors de leur déplacement du mercredi 28 février. Un responsable du stade a répondu.

Parc des Princes

"S'il n'y avait pas de CRS pour les protéger ? C'est faux, il y avait un "piquetage" de CRS de chaque côté afin de les séparer des Parisiens situés dans les tribunes voisines pendant tout le match. S'il ne fait pas de doute que les Marseillais ont dû recevoir des projectiles (bouteilles vides ou pleines d'urine notamment), ils en ont lancé aussi, comme des morceaux de sanitaires ou des sièges cassés", a indiqué ce Parisien à L'Équipe. Un autre, jugé proche du dossier, affirme que la version des Phocéens prenait "quelques libertés avec la réalité".

Comme d'habitude, chaque camp rapporte des faits différents. Une chose semble évidente : ces incidents donnent raison aux préfets et au ministère de l'Intérieur, lorsqu'ils interdisent les déplacements. Autrement dit, en ne sachant pas maîtriser ses membres, que ce soit à Paris ou ailleurs, les groupes de supporters donnent des cartouches à leurs plus virulents opposants. Ils y va pourtant de leur survie.

Toulouse-OM : les formations probables
Ribéry retrouve la forme avec le Bayern
Sois le premier à nous donner ton avis
11/03/2018 à 10:37
Bonne Leffe 93
Bonne Leffe 93

Si c'est cela supporter son équipe, il vaut mieux ne pas voir ses éléments négatifs d'un club, qu'ils soient de Paris, Marseille ou d'ailleurs.
Quand on voit ce qui s'est passé hier soir avec les ultras du LOSC vis à vis de certains joueurs, quelle image des clubs français...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit