Payet : "Ce qui m'intéresse, c'est l'avis de mon coach"

Le rôle de Dimitri Payet (30 ans) semble souvent minimisé par les médias. Le capitaine de l'OM préfère prendre l'avis de son coach, plutôt que celui des journalistes.

Dimitri Payet, joueur de l'OM

"Les attentes par rapport à mon transfert ? Je les assume, et je les comprends, a expliqué le milieu offensif dans les colonnes de L'Équipe. Même si, après le mercato d'été, 30 millions d'euros, ce n'est pas grand-chose... Mais bien sûr qu'il y a beaucoup d'attente par rapport au prix de mon transfert, par rapport à ce que j'ai pu faire auparavant. Cela ne me pose aucun problème, au contraire. Ça me pousse à devoir être bon et c'est ce que je veux."

"Heureusement que Thauvin est là"

Il ne se préoccupe pas des gesticulations de certains journalistes : "Je m'en fous complètement des observateurs, comme on dit. Aujourd'hui, ce qui m'intéresse, c'est l'avis de mon coach (Rudi Garcia) et de mon président (Jacques-Henri Eyraud). Et je sais qu'ils ont confiance en moi. J'essaie de leur rendre cette confiance à l'entraînement et en match. Ça fait dix ans que je suis dans le circuit, je sais que les commentaires vont souvent dans le sens du vent, donc ce n'est pas ce qui m'importe (...) So les critiques me touchent ? Avant, honnêtement, oui. Je lisais tout, je regardais tout. Mais aujourd'hui, je sais qu'en étant bon, les mêmes personnes qui critiquent vont vous flatter. La meilleure façon d'éviter les critiques, c'est d'être bon."

Il a enfin évoqué ses rapports avec Florian Thauvin, avec qui certains médias aimeraient le mettre en rivalité : "S'il me fait de l'ombre ? Non, au contraire. Flo a réalisé une première partie de saison exceptionnelle. Et, dans une équipe, il faut des joueurs qui vous font gagner des matchs. Heureusement qu'il est là, car j'ai été blessé, il y a eu une période où j'étais moins bien. On est bien contents de l'avoir et de ce qu'il lui arrive", a-t-il ajouté.

Ménès : "Je pense que l'OM va s'imposer, dimanche"
OM-Monaco : les compositions possibles
Sois le premier à nous donner ton avis
28/01/2018 à 10:19
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Ne jouer qu'à partir de la versatilité des commentaires est en effet une erreur que Payet ne commet pas et il a parfaitement raison...

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit