Aulas rumine les propos d'Eyraud

Jean-Michel Aulas a de nouveau commenté les propos tenus par le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud. Est-il au bord de la crise de nerfs ?



Le président lyonnais est en vacances à Saint-Barth mais ne se repose pas beaucoup, puisqu'il passe une grosse partie de son temps sur Twitter. Visiblement secoué par les mots de son homologue marseillais, JMA a de nouveau posté, via le réseau social : "Ce qui me rend perplexe dans cette agression de JHE dans L'Équipe c'est que personne ne dit que je n'y suis pour rien et que ce sont les arbitres qui sont visées à tort car ils sont intègres et trop c'est trop !"

Quand le patron rhodanien découvre que ses sketchs l'ont rendu impopulaire, hors des remparts de Lyon...



Jean-Michel Aulas, le patron de Lyon

Diouf soutiendrait le combat d'Aulas contre le PSG
La victoire à Nice était primordiale, estime Luiz Gustavo
Sois le premier à nous donner ton avis
26/12/2017 à 19:58
Leffe du Nord
Leffe du Nord

Où voit-il une agression JMA ?
Où parle-t-il de JMA qui se sente dans l'obligation de dire : « ... Je n'y suis pour rien... » ?

JHE ne dit que des vérités vues très souvent dans les matchs de l’OL mais d’autres équipes également : « Le penalty accordé à Lyon à Toulouse ? Ce que je me pose comme question... (il s'interrompt). Je vais demander à Rudi d'intégrer dans les protocoles d'entraînement un stage au Cercle des Nageurs de Marseille. Quand Rudi dit qu'il nous manque un peu de vice, je crois qu'il a raison. Après, c'est tellement peu glorieux de gagner sur une action comme ça. Mais les enjeux sont ce qu'ils sont et il faut employer les armes qu'emploient certains… »

Et JMA continue de s'enfoncer en ajoutant : « ... ce sont les arbitres qui sont visés à tort car ils sont intègres et trop c'est trop !... »

Tandis que JHE s’appuie sur des vérités et des faits, sans jamais enfoncer les arbitres : « Je n'ai pas envie d'accabler les arbitres. Je serais incapable de faire leur métier. Mais si le plan autour de l'arbitrage s'appelle professionnalisation, c'est bien que l'arbitre n'est pas encore professionnel, donc aidons-le à le devenir. Avec l'assistance vidéo, et vite. On est à l'OM depuis une saison et demie, et si on prend les chiffres depuis la saison 2016-2017, l'OM a bénéficié de cinq penalties, Lyon en a bénéficié de dix-neuf. (Il insiste.) Dix-neuf. Je ne suis pas paranoïaque, mais je veux juste comprendre. Avec la vidéo, le penalty de Mariano Diaz n'aurait pas été validé… »
Ou ceci : « C'est intéressant, parce qu'Andoni est un individu bien élevé, respectueux de tous, amoureux du football. Quand il vous dit : “Jacques-Henri, je n'ai jamais vu ça”, vous êtes obligé de l'écouter. Il est surpris. Cela doit être l'union sacrée, il ne faut pas tirer dans un sens pour son intérêt. Il faut arriver à une relation et un arbitrage le plus performant possible… »

Conclusion : JHE a touché le cœur de la question d’une subjectivité arbitrale trop importante qui existe dans nos matchs de L1 et qui pénalise indéniablement notre équipe…

26/12/2017 à 22:09
ToninhoOO1
ToninhoOO1

Les arbitres intégres ? OM , si il gesticule toutes les heures pour un simple article c'est pas pour rien ... Tu sens le mec qui a fait une betise et qui est pas serein parce qu'il sent que ça va se savoir ... Et puis c'est facile de feliciter les arbitres quand ils vont toujours dans son sens , on a vu ce que ça donne avec lui les rares fois ou Lyon a été penalisé par l'arbitrage !

Pour réagir, s'inscrire gratuitement ou s'identifier ici si vous êtes déjà inscrit